Maintenance des bâtiments : La première étape vers l’optimisation des consommations d’énergie

Maintenance

Aujourd’hui, dans le cadre des nouvelles réglementations telles que le décret tertiaire, la gestion du bâtiment a évolué. De nouveaux axes d’optimisation de la maintenance et de suivi des équipements sont donc à mettre en place.

Cependant, comment demander de nouvelles tâches au service de maintenance ? Ce dernier a vu son métier de référence, celui d’entretenir les équipements et de pérenniser les installations, se transformer au cours des dernières années. Désormais, la maintenance est un service multi-technique, un service de Building Manager ou d’Energy Manager, délaissant les compétences fondamentales de ces services.

De nouvelles méthodes et outils permettent d’optimiser la maintenance des bâtiments et équipements sans surcoût, ni prise de tête. À la clé : des économies énergétiques et financières. 

Décret tertiaire : les enjeux de la maintenance des bâtiments

L’évolution de la maintenance imposée par la règlementation

Le décret tertiaire donne des obligations légales concernant des travaux, mais aussi des directives sur tout ce qui a trait aux comportements des occupants, aux bonnes pratiques quotidiennes ainsi qu’à la maintenance des équipements.

Les actions à déployer doivent porter sur :

  • La performance et l’optimisation énergétique des bâtiments ;
  • L’installation d’équipements performants avec des dispositifs de contrôle et de gestion active de ces équipements ;
  • Les modalités d’exploitation des équipements ;
  • L’adaptation des bâtiments à un usage économe en énergie et le comportement des occupants.

L’évolution technologique des bâtiments et le besoin d’adaptation

Les mutations technologiques des bâtiments, avec une complexité croissante des installations techniques (chauffage, ventilation, climatisation, nouvelles technologies), nécessitent des savoir-faire de plus en plus pointus.

Par ailleurs, la maintenance des bâtiments est de plus en plus agile grâce aux nouvelles technologies et aux développements de plateformes SaaS dédiées à la gestion des immeubles. Ainsi, des algorithmes vont pouvoir prédire ou anticiper des pannes en suivant certains indicateurs paramétrés… Ce qui ouvre la voie à la maintenance prédictive, ayant pour objectif d’éviter que les équipements tombent en panne.

 

L’impact de la crise sanitaire sur les stratégies de maintenance

Avec la crise sanitaire, le pilotage à distance des équipements pendant la Covid s’est révélé primordial. Il a fallu gérer les différents appareils à distance, de manière efficace, en évitant les déplacements.

L’offre Smart Control d’Ubigreen va permettre de contrôler à distance les équipements de bâtiments de petites ou moyennes tailles afin d’offrir un dispositif simple et peu coûteux aux entreprises.

Maintenance préventive : diminuer le risque de défaillance des équipements

La maintenance préventive est mise en place à des périodes définies. Elle est destinée à diminuer le risque de défaillance d’une machine ou d’un équipement. L’exécution d’une maintenance préventive doit permettre de :

 

  • Diminuer le risque de défaillances des équipements techniques ;
  • Prolonger la durée de vie d’un matériel ;
  • Réduire les temps d’arrêt tout en limitant l’impact sur l’activité des occupants ;
  • Améliorer les conditions de travail de l’équipe de maintenance pour une programmation efficace des interventions.

Maintenance corrective : la remise en état des équipements

En maintenant corrective, l’intervention est exécutée après la détection d’une panne. Elle consiste à remettre un appareil ou un équipement en état de marche.

Les interventions de maintenance corrective résultent soit de constats lors de visites, soit d’un signalement du maître d’ouvrage ou des dispositifs de contrôle.

Optimisation de la maintenance par l’optimisation de la gestion technique des bâtiments

 

L’offre Smart Maintenance a été créée pour faciliter et simplifier la gestion des opérations de maintenance dans les entreprises pour :

 

  • Permettre d’organiser et de planifier toute la maintenance préventive pour une meilleure gestion des interventions techniques au quotidien.
  • Optimiser les interventions et la gestion des contrats de maintenance.
  • Avoir une GMAO simple, efficace et collaborative qui s’adapte au métier.

La mise en place d’une telle solution va permettre de gérer facilement les équipements des bâtiments. La solution Ubigreen Smart Maintenance comprend une plateforme facile d’utilisation et ouverte, qui va pouvoir s’interfacer avec d’autres applications.

Smart maintenance : Une GMAO simplifiée

Notre GMAO aura les fonctionnalités suivantes :

  • Gestion de la maintenance ;
  • Gestion des achats ;
  • Gestion multi-organisations ;
  • Édition de demandes d’intervention, d’ordres de travaux et de rapports ;
  • Communication et échanges ;
  • Enquêtes de satisfaction.

Grâce à l’application mobile, les exploitants d’un site peuvent traiter directement les demandes depuis leur smartphone.
Ainsi, le mainteneur peut visualiser les nouvelles demandes d’intervention via l’application mobile. Après intervention et vérification, le gestionnaire peut fermer le ticket pour clore la demande.

Pour aller plus loin dans l’optimisation de la maintenance, mais aussi de vos dépenses énergétiques, découvrez notre solution de management de l’énergie Ubigreen Energy.