Travail hybride : Découvrez les tendances phares et les problématiques actuelles des entreprises

travail hybride

Le Sondage sur l’opinion des entreprises utilisatrices de bureaux, mené par CBRE en juillet 2023, démontre que les sociétés font face à 4 préoccupations majeures :

  • Le besoin de gestion des coûts immobiliers (inflation et bureaux sous-occupés)
  • La problématique de rétention des collaborateurs (attractivité et retour au bureau)
  • Les enjeux environnementaux et RSE
  • La productivité des équipes liée aux nouveaux modes de travail

Comme l’illustre notre infographie, le taux d’occupation des bureaux est actuellement faible. 1 entreprise sur 2 déclare un taux d’occupation inférieur ou égal à 40%.

Pour favoriser un retour au bureau optimal, les entreprises doivent créer une expérience de travail supérieure à celle de la maison et du télétravail.

Le lieu de travail doit aussi être flexible pour répondre aux nouveaux besoins actuels du travail hybride.

Vous n’avez pas encore téléchargé notre infographie reprenant toutes les données clés du marché (travail hybride, télétravail, flex office) ? Téléchargez-là sans plus tarder !

 

Des taux d’occupation faibles mais susceptibles d’augmenter

Les grandes entreprises sont plus touchées par ce phénomène que les petites entreprises. Parmi les principales raisons, ressortent les points suivants :

  • Réticences à faire les trajets domicile/bureau
  • Directives vagues ou changeantes et une préférence pour le télétravail de la part de certains collaborateurs

Dans cette étude, il ressort que 2/3 des entreprises imposent un nombre minimum de jours au bureau. Pour la plupart d’entre elles, il s’agit d’une présence majoritaire au bureau suivant le rythme 3 jours au bureau / 2 jours de télétravail par semaine.

La mise en œuvre des chartes de télétravail reste très informelle mais les directives peuvent évoluer à l’avenir.

Ainsi, la moitié des entreprises souhaitent que leurs collaborateurs aient au moins une présence égale sur site et en télétravail pour équilibrer le présentiel et le distanciel.

Il faut réussir à trouver un juste équilibre entre un retour au bureau forcé et des incitations à se rendre sur place pour impliquer les collaborateurs. Le bureau restant un élément primordial de la marque employeur.

Seulement 12% des sociétés interrogées envisagent de passer à la semaine de 4 jours et 37% envisagent une présence alternée au bureau pour mieux répartir la fréquentation.

 

L’optimisation des portefeuilles immobiliers est une préoccupation majeure

Près de 60% des sociétés ont réduit leur empreinte immobilière au cours des trois dernières années et près de 90% prévoient de réduire leur empreinte en invoquant la diminution des besoins en m2 résultant des nouveaux modes de travail hybrides. Réduction des coûts et recherche d’efficience sont les raisons les plus invoquées.

Parmi les stratégies immobilières courantes, on retrouve :

  • Renouvellement du bail lorsque le contrat est toujours adapté aux besoins ;
  • Renégociation du bail pour bénéficier de l’évolution des loyers sur le marché ;
  • Regroupement sur un plus petit nombre de sites ;
  • Sous-location des espaces excédentaires.

Près de 45% des entreprises déménagent dans des espaces de travail de meilleure qualité dans le cadre de leur stratégie et 23% envisagement cette option.

Pour gagner en flexibilité, 41% des sociétés souhaitent réduire la durée des baux, qui s’agisse de nouveaux espaces ou de renouvellement et 20% l’envisagent.

Les clauses qui permettent aux occupants de moduler le coût immobilier en fonction de l’utilisation réelle de l’espace séduisent 40% des entreprises.

Le recours au coworking qui représente 8% actuellement passera à 20% dans deux ans. La gestion des coûts reste le premier argument en faveur du coworking mais pas seulement, la flexibilité ainsi que l’expérience collaborateur sont aussi des raisons invoquées.

 

Des décisions immobilières qui prennent en compte les préférences des collaborateurs

Le critère de choix reste l’accessibilité de l’immeuble de bureau, avec un accès aux transports en commun. Viennent ensuite le parking et le fait que le bâtiment soit éco-responsable, talonné de près par la présence d’une restauration sur place.

64% des sociétés considèrent les critères RSE comme un facteur influençant leurs décisions immobilières. Le développement durable est désormais au premier rang des critères de choix.

 

Le travail hybride a un impact sur la conception et l’aménagement des bureaux

Il ressort de cette étude que les environnements de travail évoluent fortement. 72% des entreprises réduisent le nombre de postes attitrés et 65% développent des espaces collaboratifs comme le « hot-desking ».

De même, les technologies évoluent dans les bureaux avec la visioconférence et les logiciels de réservation qui sont nécessaires pour répondre aux nouveaux usages.

Les capteurs de présence et d’occupation font partie aussi des priorités pour 45% des sociétés.

Vous avez un projet pour améliorer la gestion de vos espaces de travail ? Contactez un expert Ubigreen

 

L’humain au centre des stratégies immobilières

Les collaborateurs sont de plus en plus intégrés dans les décisions immobilières des entreprises.

Ainsi, 68% favorisent la concertation et la collaboration interdisciplinaire pour la gestion de la transformation via la une participation directe des salariés par le biais d’enquêtes ou de sondages.

Le design des espaces évolue aussi en les reconfigurant pour suivre les nouveaux modes de travail et 47% des entreprises prévoient d’augmenter les espaces collaboratifs.

 

Travail hybride : Ce que l’on peut retenir 

  • Les bureaux sont toujours un élément primordial de la marque employeur ;
  • L’optimisation du portefeuille immobilier via une diminution des m2 est une solution très répandue ;
  • La priorité va à la centralité (accessibilité des bureaux) et aux critères RSE dans l’élaboration de sa stratégie immobilière ;
  • Les nouveaux modes de travail font évoluer les bureaux avec davantage d’espaces collaboratifs mais font aussi évoluer les priorités IT ;
  • Il y a une volonté d’intégrer l’humain au sein de la stratégie immobilière.

 

Téléchargez notre infographie pour connaître les chiffres-clés du marché (travail hybride, flex office, occupation des bureaux etc.)

 

infographie

Optimisez vos environnements de travail avec Ubigreen Worskpace

Découvrez notre nouveau guide "Audit énergétique : Engagez des actions d'économies d'énergie avec ROI rapide !"

X